«

»

Mar 15

LE RECABITEISME OU LA DESOBEISSANCE A L’ETERNEL?

« Nous obéissons à tout ce que nous a prescrit Jonadab, fils de Récab, notre père : nous ne buvons pas de vin pendant toute notre vie, nous, nos femmes, nos fils et nos filles ; … », (Jérémie 35 : 8).

Dieu est-il un aventurier, un être sans scrupules ; ou un être qui cherche et qui aime des évènements à risques, pour une chose qui n’est pas à sa gloire?  Pourtant il dit : « Car mes pensées ne sont pas vos pensées, et vos voies ne sont pas mes voies », (Es. 55 : 8). Ce qu’il pense, ce n’est pas ce que nous pensons.

Ce qu’il comprend, nous, nous ne le comprenons pas. Car il est infini et il habite au ciel, et nous habitons sur la terre ; on l’appelle le Très-haut. Ainsi ses pensées sont-elles aussi éloignées des nôtres que l’Ouest l’est de l’Est. C’est pourquoi, pour nous faire connaitre sa pensée, il nous la donne par révélation. Ses voies sont incompréhensibles, et ses jugements insondables.

Le prophète Samuel chez Isaï

Lorsque l’Eternel envoie le prophète Samuel oindre un des fils d’Isaï comme roi d’Israël, personne d’autre, même pas le prophète Samuel, ne savait qui il avait choisi parmi les fils d’Isaï, ni quelle était son intention. Car un prophète ne parle pas de lui-même ; il est la bouche de Dieu, il ne parle que lorsque Dieu lui donne à dire. Sinon, s’il parle en dehors de la parole de Dieu, il sera appelé ‘‘faux prophète’’. C’est ce qu’il dit ici : « peut-être tu diras dans ton cœur : Comment connaitrons-nous la parole que l’Eternel n’aura pas dite ? Quand ce que dira le prophète n’aura pas lieu et n’arrivera pas, ce sera une parole que l’Eternel n’aura pas dite », (Deut. 18 : 21-22). Ou encore, un prophète peut parler de son propre cœur, mais l’Eternel le corrigera : «il dit à Nathan, le prophète : vois, donc ! J’habite dans une maison de cèdre, et l’arche de Dieu habite au milieu d’une tente. Nathan répondit au roi : Va, fais tout ce que tu as dans le cœur, car l’Eternel est avec toi », (2Sam. 7 : 3).

La nuit suivante, la parole de l’Eternel fut adressée à Nathan : « Va dire à mon serviteur David : Ainsi parle l’Eternel : Est-ce toi qui me bâtiras une maison pour que j’en fasse ma demeure ? Mais je n’ai pas habité dans une maison depuis le jour où j’ai fait monter les enfants d’Israël hors d’Egypte jusqu’à ce jour ; j’ai voyagé sous une tente et dans un tabernacle… Ai-je dit : Pourquoi ne me bâtissez-vous pas une maison de cèdre ? … Et l’Eternel t’annonce qu’il te créera une maison… j’élèverai ta postérité après toi, celui qui sera sorti de tes entrailles… Ce sera lui qui bâtira une maison à mon nom, … », (2Sa.7 : 2-6, 11, 12, 13 ».

L’Eternel intervint rapidement pour corriger le prophète, et annoncer au roi le dessein futur de Dieu… Mais Nathan ne fut pas taxé de faux prophète pour avoir donné au roi sa propre pensée, pensée contraire à la pensée de Dieu. Le roi David était aussi compté parmi les prophètes. Un jour, voulant déplacer l’arche de l’Eternel, il se passa de la recommandation de l’Eternel sur le transport de l’arche, recommandation selon laquelle l’arche de l’Eternel devait être transportée sur les épaules des Lévites, (Nbr. 3 : 31) ; il la fit transporter sur un char neuf tiré par des vaches. C’était sa pensée. Uzza toucha l’arche qui risquait de tomber, et la colère de Dieu s’exprima immédiatement contre lui, et un innocent, Uzza, mourut, (2Sam. 6 : 3, 6, 7). La pensée de Dieu était que l’arche fût transportée par les lévites. Mais David ne fut pas non plus accusé d’être un faux prophète parce qu’il fit transporter l’arche de l’Eternel sur un char. II était même ‘‘l’homme selon mon cœur’’, a dit l’Eternel.

[…LIRE PLUS]…..

ou télécharger gratuitement la version pdf en Cliquant sur le bouton suivant:

telecharger_pdf

Share this on:

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

ten − 2 =