«

»

Oct 09

POURQUOI BAPTISER UN CROYANT AU NOM DE JESUS-CHRIST ? Deuxième Partie

La persécution

Malgré la dureté de cette persécution sanglante contre les saints de Dieu dans cet âge de Pergame, la vraie vigne, le blé, les petits troupeaux, ils n’avaient renié ni le nom de Jésus-Christ, ni la foi de Jésus. Même la mort ne les a pas séparés de l’amour de Dieu en Christ. Frère Antipas, l’un du petit troupeau resté fidèle au nom et à la foi de Jésus-Christ, a gardé le nom de Jésus, il le témoignait partout où il passait, alors que la majorité des croyants s’en étaient rétractés. Il a même accepté la mort pour n’avoir pas renié le nom glorieux de notre sauveur, Jésus de Nazareth, et sa foi. Qu’avait-il fait ? Deux témoignages des hommes fidèles à Dieu : Job et Antipas. (Job 1 : 8) : intègre, droit, craignant Dieu et se détourne du mal (Job 1 : 8) ; Antipas : mon témoin fidèle (Ap. 2 : 13). Puisse-je, moi aussi, être l’un d’eux, mon Seigneur !

Pourquoi une persécution si haineuse ?

«On m’a haï sans cause », (Jn. 15 : 25)

Le Seigneur l’a dit : « … qui a été mis à mort, là chez vous, où Satan a sa demeure ». Où c’est ? A Rome, la prostituée aux mains ensanglantées, (Ap. 17 : 6).  Satan ne pouvait supporter que les gens qui étaient fidèles à Jésus-Christ et qui professaient sa foi et son nom purent circuler librement dans Rome. C’était comme un défi, une provocation de la part des chrétiens. Nous rappelons que le trône de Satan avait été installé initialement à Babylone. Avec l’attaque des Perses et Mèdes, le roi-prêtre, Attalos III, (138-133), s’enfuit en Grèce, précisément à Pergame. Plusieurs années plus tard, il légua Pergame à Rome. Pour quelle raison ? Dieu seul le sait. Mais ni un hasard ni une coïncidence. Non. Le Seigneur accomplissait son dessein arrêté dès avant la fondation du monde sur Rome. Amen. Une persécution semblable attend de petits troupeaux restés fidèles à Jésus-Christ à travers le message prêché par son serviteur fidèle, W. M. Branham. Ceux qui seront restés  fidèles au message seront obligés d’arrêter de prêcher. Que cela vienne vite, Seigneur !

Le diable ne peut laisser tranquille l’Evangile de notre salut. S’il a haï sans cause la Parole faite chair, le Seigneur Dieu lui-même, le Fils de Dieu, allait-il tolérer Son Eglise ? Non. Le Seigneur n’a-t-il pas répondu ainsi aux filles de Jérusalem qui l’accompagnaient au calvaire : «Filles de Jérusalem, ne pleurez pas sur moi ; mais pleurez sur vous et sur vos enfants… Car s’il l’on fait ces choses au bois vert, qu’arrivera-t-il au bois sec ? », (Luc 23 : 28, 31). Il fallait que les écritures s’accomplirent, car il a été écrit : «Je frapperai le berger, et les brebis seront dispersées », (Mc. 14 : 27). Ce sont deux ennemis mortels, l’un contre l’autre….[…LIRE PLUS]…..

Cliquez ICI pour continuer la lecture de l’article,

telecharger_pdf

Share this on:

2 comments

  1. GereArt

    Bonjour,

    Je sais aussi que la doctrine de la trinité n’est rien d’autre qu’un mensonge vaticaniste qui a été inventé de toute pièce pour pouvoir diviniser l’homme Jésus sans apparaître trop idolâtre.
    Le baptême d’eau au nom des titres Père, Fils et Saint Esprit est un faux baptême, un mensonge pour faire entrer les crédules, ceux qui n’ont pas reçu l’Amour de la Vérité, dans la doctrine mensongère trinitaire.

    J’aimerais poser la question suivante :
    Jésus ne baptisait lui-même personne (du baptême d’eau), seuls ses disciples baptisaient.
    Au nom de qui ses disciples baptisaient-ils ?
    Je sais que rien n’est écrit à ce sujet mais vous, qu’en pensez-vous ?

    1. Micael MUTAMBA

      Merci frère pour votre réaction et pour la question Deutéronome 29:29 nous donne une ligne de conduite.

      Dieu vous bénisse.

      Pasteur Pierre MUTAMBA

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

18 − three =