info@branhammessage.info
Localisation, Nord Kivu, Goma, RD Congo
+243 998 699 791

NOS CONVICTIONS

Un Evangile éternel, pour un peuple éternel

NOS CONVICTIONS

« Tout ce qui n’est pas le produit d’une conviction est péché », (Rom. 14 : 23).

Mais  nous devons faire attention ici.

Le dictionnaire Larousse dit : « Une conviction est  une opinion,  un principe auxquels  on croit fermement ». C’est cela le danger. Les Catholiques, les Musulmans, les Kimbanguistes, les tonnerristes, les francs-maçons,  les frankistes  les adeptes de la Science chrétienne, etc., croient fermement à leurs opinions, à leurs principes, à leurs doctrines. Tout comme les capitalistes et les communistes.

La différence  quant à la conviction dans la parole de Dieu est que nous avons la Bible, la révélation de la parole de Dieu par le Saint-Esprit qui a écrit la Bible. Car, il ne peut se contredire ni contredire sa parole.  C’est cela  toute l’importance du baptême du Saint-Esprit.

Notre conviction doit être basée sur la parole écrite de Dieu et sur l’interprétation qu’en a donnée le prophète par le Saint-Esprit, et non sur une opinion d’un homme, fut-il prophète. Car, il s’agit de  conviction dans la vérité ; et nous ne devons croire que la vérité, car la vérité appartient à Dieu seul,   la Parole éternelle, (Jn. 17 : 17)

Nos convictions découlent donc tout naturellement de notre doctrine, de notre foi.  Comme on ne peut  résumer ni synthétiser  la foi d’une église, même pas sa doctrine, car elle consiste en tout ce qu’elle croit, il en est de même de ses convictions. Et l’Eglise, ce sont des hommes, non pas des bâtisses.

Cependant, nous les donnons  brièvement dans les lignes suivantes.

Nous avons cette conviction que l’âge de Laodicée a commencé  plus ou moins aux environs de 1906, et qu’il se terminera  avec l’enlèvement de l’Epouse des nations ; enlèvement qui est tout proche.

Le messager – prophète de l’âge est connu sous le nom spirituel de sa mission, Elie, qui  est  William Marrion Branham de Kentucky, l’homme dont  chacun de  ses trois noms est composé de sept lettres.  Pas  un  hasard.

Comme dans tous les autres âges de l’Eglise, celui de Laodicée ne connait pas une autre personne  qui a la responsabilité du message, après le  retour du prophète

Le messager-prophète  de tous les âges est le Saint-Esprit, selon que le Seigneur a dit :   « Et voici, je suis avec vous tous les jours jusqu’à la fin du monde », (Matth. 28 : 20).      La prophétie du Livre de l’Apocalypse montre le Seigneur marchant au milieu de tous les sept âges de l’Eglise, jusqu’au dernier âge de Laodicée,  « Apoc. 1 : 12, 13, 20).        C’est pourquoi frère Branham disait souvent : « IL EST ICI, PARMI NOUS ».  Le prophète rentré à la maison,  sa mission accomplie, le Chef de l’Eglise, le Saint-Esprit, continue avec l’Eglise jusqu’à l’enlèvement, jusqu’à la fin du monde comme promis.  Les hommes passent, Lui demeure éternellement. Amen.

Il n’y a pas deux sources d’où sortent  la puissance  et la foi  d’enlèvement de l’Epouse,  sinon la Parole puissante, permanente et éternelle de Dieu, le Message du temps de la fin, prêché et  emmagasiné sur les bandes magnétiques par le serviteur et prophète de Dieu , W.M. Branham, (LA REVELATION DES SEPT SCEAUX, p. 585 : 370).  Il a toujours dit : « Dieu ne peut utiliser deux personnes dans un même âge, parce que deux personnes ont deux pensées  différents ».  Toute autre pensée contraire à celle-ci est une hérésie.

C’est pourquoi nul n’a le droit de prêcher s’il n’a pas reçu le Saint-Esprit promis dans Jean 14 : 26 ; 16 : 13 ; Act.1 : 8, ainsi qu’aimait le répéter souvent le prophète.  C’est cette parole enseignée par Paul, Iréné, Martin, Colomba, Luther, Wesley, et, enfin, Branham,  chacun en son âge,  qui possède tous les  ingrédients spirituels  pour le salut et l’enlèvement de quiconque croira.  Toute opinion contraire relève  du manque  de bon sens et du Saint-Esprit.

Dans la main droite du Seigneur Jésus-Christ, il n’y avait que sept étoiles-messagers, (Apoc. 1 :16, 20).  D’où vient alors E. Frank ?  De l’enfer, sans doute.

Le Saint-Esprit est l’enseignant ou docteur permanent et éternel dans tous les âges de l’Eglise.  Sans le Saint-Esprit l’Eglise ne peut faire la différence entre le faux et le juste, entre les imposteurs, les faux prophètes et les  faux Christs, les esprits séducteurs,   et la vérité.

C’est au  premier âge de l’église que les disciples, bien enseignés par Paul de Tarse, trouvèrent  méchants et menteurs ceux qui se disaient apôtres.  Ils les  éprouvèrent par la Parole reçue de Paul ;  ils les  jugèrent par la parole de leur heure.  Par le baptême du Saint-Esprit, (Apoc. 2 : 2).  « Bien-aimés, n’ajoutez pas foi à tout esprit ; mais éprouvez les esprits, pour savoir s’ils sont de Dieu, car plusieurs faux esprits sont venus dans le monde », (1 Jn. 4 : 1 ; Matth. 24 : 11, 24). Amen.  Nous allons toujours répéter ces écritures, parce que c’est la parole de Dieu.  Voilà ce que nous devons enseigner à nos Eglises. Du premier âge de l’Eglise   jusqu’au dernier âge,  le nôtre, celui de Laodicée.

Toute autre conviction  contraire à celle-ci est un péché.

Nous nous rappelons que l’Eglise de Jésus-Christ a en son sein deux vignes qui se livrent  une lutte spirituelle acharnée, à travers leurs ministres respectifs, lutte qui se terminera par  la victoire de la vigne originelle.  Les deux groupes des ministres sont bien définis dans la Bible.

  1. Dans Ephésiens 4 : 11: se trouvent les ministres de l’Evangile  envoyés par le Seigneur Jésus à la vraie vigne. Ils prêchent, par le Saint-Esprit, l’Esprit de vérité, un Evangile Eternel pour un Peuple éternel, parce qu’eux-mêmes sont des sujets  éternels pour leur Roi Eternel : « Comme tu m’as envoyé dans le monde, je les ai aussi envoyés dans le monde », (Jn. 17 :  18). Amen.
  2. Dans 2 Corinth. 11 : 13-15 : l’autre groupe est celui des ministres de  l’hybridation de l’Evangile, envoyés par Satan  pour embrouiller et séduire les non élus. Ils prêchent pour l’argent un évangile hybridé, selon leurs désirs, (Gal. 1 : 8-9 ; 2 Tim. 4 : 1-5).  Ce sont ceux dont parle l’Esprit de Dieu dans 2 Thés. 2 : 11-12.  Ils sont friands du mensonge, et Dieu leur donne l’esprit du mensonge pour croire au mensonge et aller ainsi à la perdition.

C’est par ces ministres et leurs enseignements pernicieux (Act. 20 : 27-30) qu’arrivent les ténèbres qui couvrent le message-lumière du soir, tel que prophétisé par le prophète.  Il y avait d’abord des ténèbres issues des dénominations anciennes ;  c’est pour cela que le Seigneur Jésus avait envoyé la Lumière dans cet âge  pour les Siens.  Aux anciennes ténèbres dénominationnelles  se sont ajoutées plus tard des ténèbres  des dénominations issues du message, après le retour du prophète à la maison, que sont le tonnerrisme et le frankisme.

Fr. Branham a dit ceci : « Chaque génération à son réveil. Dieu suscite un homme à qui Il confie  Sa Parole et le fait démarrer avec le message pour cet âge. Mais aussitôt que cet homme est retiré de la scène (le 24 décembre  1965), quelqu’un  d’autre s’en empare et hybride  ce message ; alors  tout cela retombe dans une parfaite (confusion) », dans un parfait potopoto, (La Parole Parlée est la Semence Originelle, p. 15).   Voilà bien désignés  E.Frank et les tonnerristes !  Faut-il etre prophète pour voir ? Les gens ont des yeux mais ils ne voient pas ! Sont-ils déjà séduits, Seigneur ?  Miséricorde.   La preuve en est que les tenants de ces   théories spirituelles eux-mêmes ne savent pas  qu’ils sont  dans les ténèbres, Apocalypse 3 : 17.  Mystère.

Nul n’a le droit de prêcher la sainte parole de Dieu, s’il n’a pas reçu le Saint-Esprit, c’est-à-dire, s’il n’est pas né de nouveau, de l’Esprit de Dieu.

« Voici le signe qui vous montrera si vous L’avez ou non : Si l’Esprit qui était en Christ demeure en vous, Il vous conduira dans la Parole (Jn. 16 : 13) , car, Il est  la Parole. Si, au contraire, il vous conduit hors de la Parole, alors ce n’est pas l’Esprit de Christ ! Peu importe ce que vous avez fait, mais lorsque cela vous introduit dans la Parole … », (Le lever du Soleil, § 25).  Il ne suffit pas de dire ‘’Branham a dit’’ pour convaincre.

Bien que le prophète de l’âge, il n’en reste pas moins vrai  qu’il  était   un homme : « Nous ne voulons pas inclure un homme là- dedans. Oubliez tout en ce qui me concerne. Je suis votre frère, un pécheur sauvé par la grâce, indigne de vivre … Il n’y a rien en moi, absolument rien de valable », (LA REVELATION DES SEPT SCEAUX, p. 582 : 350).  C’est pourquoi  il faut dire ce que l’Esprit a dit par Branham.  C’est le Saint-Esprit qui convainc,  car Il est l’Esprit de vérité, (Jn. 16 :  9, 13). Amen.

Nous sommes convaincus que seul un Evangile à l’ancienne mode, qui pousse un homme ou une femme à s’arracher les cheveux, à pleurer de son état de pécheur, à se repentir de tout son cœur,  peut transformer la vie d’un pécheur.

L’Epouse est proche de l’enlèvement aujourd’hui, étant préparée  par le Message-Parole du soir.                             Toute autre parole prêchée par les esprits séducteurs est anathème.   

 Pour Sa gloire. Viens bientôt, Seigneur Jésus.

Shalom bien-aimé(e) entrez votre mail pour recevoir gratuitement nos articles