Localisation, Nord Kivu, Goma, RD Congo
+243 998 699 791

LE MESSAGE A TRAVERS LES SONGES DES FRERES, Vu du point de vue de la Bible et du Message

Un Evangile éternel, pour un peuple éternel

« Dieu parle tantôt d’une manière, tantôt d’une autre, et l’on n’y prend point garde. Il parle par des songes, par des visions nocturnes, … Comme il y pensait, voici un ange du Seigneur lui apparut en songe… », (Job 33 : 14 -15 ; Matth. 1 : 20).

Tous les lecteurs de la Bible, que nous appelons le Biblionet, allusion à l’Internet, savent que depuis que Dieu a commencé à travailler avec l’Homme, il lui parle par plusieurs voies. L’écriture dit « pour leur donner des avertissements, leur donner ses instructions afin de les détourner du mal …, de garantir leur âme de la fosse et leur vie  des coups du glaive ».Amen…

Le songe est une des voies que Dieu utilise pour parler à un homme  afin de  l’avertir et de l’instruire sur sa vie ou sur une autre personne…

Cliquez ICI pour continuer la lecture de l’article,

telecharger_pdf

Share this on:
Partager ceci ...

2 réponses

  1. Michel Blum dit :

    Bonjour mon cher frère Pierre, mes salutations à toi aussi Micael et à vous tous également qui suivez les écrits du frère Mutamba, ainsi que les divers commentaires qui s’y rattachent.

    Je vous en prie, vous qui les lisez, ne soyez pas timide, écrivez-vous-aussi. Je vous encourage à le faire, car comme vous le voyez lorsque vous visitez le site sur les messages du frère, beaucoup de personnes le parcours, mais ils sont peu nombreux ceux qui laissent un commentaire???

    Ce dernier document écrit par Pierre, je l’ai lu et relu à plusieurs reprises. Ce que le frère dit est vrai et il faut du courage pour le faire. Ceux qui écrivent ce genre de document le comprennent et savent aussi tout le travail que cela représente, n’est-il pas vrai? Les choses qu’il nous révèle concernant la condition spirituelle de ceux qui ont reconnu l’Élie qui devait venir sont bien ainsi que le Seigneur l’avait révélé à son dernier prophète, Marrion William Branham. D’ailleurs, si vous remontez le temps, vous verrez que lorsque Jésus était au milieu de nous, des disciples de Jean le baptiste n’avaient pas non plus cru en lui.

    C’est une bien triste réalité et eux aussi appartiennent à la Babylone spirituelle. Cela est très surprenant mais ce n’en est pas moins réel pour autant. Cela se confirme d’autant plus si l’on sait que le propre même de Babylone est que l’un ne comprend pas le langage de l’autre. Ainsi donc, le tonnerriste ne comprend pas le frankiste et ainsi de suite et c’est pourquoi ils sont séparés les uns des autres, car ils ne se comprennent pas.
    Cette condition est également celle de l’église chrétienne dans son ensemble et cela, vous le savez. Effectivement, il ne sortira pas de dénomination du message du restaurateur, car ce qui sort de son message c’est l’entrée dans une nouvelle vie en suivant l’exemple que le christ nous a donné. C’est ainsi qu’il nous avait recommandé de le faire et ce n’est pas ce que font ces dénominations. C’est cela que le frère Pierre nous disait aussi au sujet de cette porte étroite, de même que frère Branham qui souhaitait également que nous fassions cela et non pas que nous franchissions la porte d’une église, ce n’est pas cela le chemin qui mène à la vie.

    Cette vie de souillon, nous l’avons hérité de nos pères décédés qui l’ont eux aussi hérités de leurs pères. La seule manière pour nous de nous en sortir ainsi que l’a rappelé le frère Pierre, c’est de quitter cette vie de souillon et cela après avoir reçu la connaissance de la vérité qui nous délivre de cette condition d’esclave de ce monde. Le Christ a ouvert ce chemin et les apôtres l’ont suivi eux aussi et nous sommes également conviés à revenir à la source de laquelle nous avons été chassé en Eden. Cette condition nous a condamné à vivre la vie de mort que nous vivons et il n’est pas étonnant que le retour à la source nous la fasse quitter en suivant le chemin du Christ Jésus qu’il a inauguré pour nous. C’est ainsi que nous entrons dans la bergerie et les dénominations qui prétendent en faire partie ne sont pas entrés par-là, pas que je sache.

    Voilà, mes frères, j’ai laissé mon commentaire, ça me ferait plaisir de lire le vôtre et je ne pense pas être le seul qui en serait heureux.
    Que Dieu vous bénisse tous et q’il vous accorde sa grâce!
    Michel

    • Que Dieu vous bénisse, mon frère Michel pour ce que vous nous écrivez toujours et vos commentaires.
      Il est vrai que nous avons beaucoup de visiteurs mais trop de commentaires. Nous croyons que nous en aurons pour votre contribution et appel.
      Que le Seigneur vous bénisse tous et laissez nous un commentaire, cela nous bénis.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

14 − 9 =

Shalom bien-aimé(e) entrez votre mail pour recevoir gratuitement nos articles